10 conseils pour la création de votre boutique en ligne

Accueil > Blogue > Conseils > Ventes > 10 conseils pour la création de votre boutique en ligne

Vous vous êtes décidé à passer à l’heure du numérique et à créer votre jolie boutique en ligne. Toutes mes félicitations et bienvenue dans le monde du e-commerce !

Mais avant de vous lancer totalement, avez-vous pris le temps de réfléchir à la création de votre site marchand ? Il ne suffit pas de se lancer tête baissée pour réussir, il faut prendre en compte divers facteurs pour assurer la réussite de vos ventes.

Voici 10 conseils pour bien démarrer dans l’e-commerce :

1. Posez-vous les bonnes questions
Avant de démarrer, réfléchissez globalement sur votre projet en vous interrogeant de cette manière :

  • À qui mes produits s’adressent-ils ?
  • À quels prix vais-je vendre mes articles ?
  • À partir de quel volume de vente suis-je rentable ?
  • En combien de temps dois-je atteindre ma rentabilité ?
  • Vais-je proposer des services supplémentaires ?
  • Quelles méthodes et quels délais d’expédition vais-je proposer ?
  • Quel statut vais-je prendre ? (si vous avez déjà un magasin physique, évidemment, cette question ne se pose pas)
  • Existe-t-il un marché numérique pour mes produits ?
  • Quels sont mes concurrents ?

2. Si besoin, appuyez-vous sur un professionnel
Pour réaliser son site marchand, il existe une multitude de service en ligne qui vous propose de le faire en quelques minutes : 1and1, Wizishop, Prestashop, etc. Mais la personnalisation reste limitée, surtout si vous ne vous y connaissez pas en CSS, PHP, HTML et autres acronymes du genre. Il existe également WordPress, CMS simple d’utilisation à condition d’avoir un minimum de connaissance.
Si la moitié des mots que je viens d’écrire ne vous parle pas, alors vous aurez certainement besoin d’aide. Votre site marchand est le plus gros investissement au moment de lancer votre commerce, puisqu’il va jouer un rôle prépondérant dans le référencement et dans les ventes. Il doit être rassurant, ergonomique, moderne et complet. Si vous avez un doute, mieux vaut vous appuyer sur l’aide d’un professionnel ou d’une agence web.

3. Analysez la concurrence
Si vos concurrents réussissent, c’est qu’ils ont tout compris au e-commerce. Inspirez-vous de leur travail pour réaliser le vôtre, en ajoutant votre touche personnelle bien sûr. Ne négligez pas les concurrents étrangers, il y a des bonnes pratiques desquelles s’inspirer partout dans le monde !

4. Optez pour un site clair et ergonomique
Peu importe la solution choisie pour créer votre boutique, celle-ci doit refléter parfaitement votre activité. C’est-à-dire respecter le code couleur de votre marque ou du secteur sur lequel vous êtes. Un logo doit clairement vous identifier en première page et le consommateur doit pouvoir trouver rapidement toutes les informations qu’il recherche :

  • Vos produits, évidemment
  • Leurs prix
  • Les mentions légales
  • Les frais de port
  • Les modes et délais de livraison
  • Les moyens de paiement
  • Comment vous contacter

Mettez immédiatement en avant vos produits et vos services complémentaires si vous en proposez. Il faut qu’en entrant sur votre site, le client ressente immédiatement un climat de confiance.

5. Des photos de qualité et des descriptifs fournis
La principale difficulté de vendre sur internet vient de l’absence sensitive. Impossible pour le client de toucher, sentir ou apprécier correctement le produit. Il faut donc le mettre dans l’ambiance et jouer sur ses sens à distance, grâce à des photos de qualité, si possible dans des mises en condition. Prenez soin de rédiger des descriptifs détaillés pour que le consommateur se représente bien l’objet dans son quotidien. J’ajoute qu’une fiche produit bien rédigée influe sur le référencement naturel.

6. Un tunnel d’achat simple et efficace
Lorsque les clients achètent sur le site, ils doivent constamment être rassurés durant leur navigation. Le panier d’achat doit être clairement indiqué et comprendre le montant, le nombre d’articles et les frais de port si possible. Il doit suivre l’internaute tout au long de sa promenade dans vos rayons virtuels. Lorsque celui-ci valide sa commande, il doit encore être accompagné par des étapes clairement définies :

  • Validation
  • Livraison
  • Paiement
  • Remerciement

Par ailleurs, au moment de régler la commande, il est essentiel de proposer un environnement sécurisé afin de rassurer le client. Votre adresse URL doit passer de http:// à http:// et une mention doit indiquer que l’internaute entre dans un espace sécurisé. Le cas échéant, il risque de remettre sa CB dans la poche et de partir chez un concurrent.

7. Un référencement réfléchi
Il faut que les clients vous trouvent lorsqu’ils cherchent à se procurer des produits similaires aux vôtres. Vous devez donc travailler vos mots-clés et votre référencement naturel. Usez toutes les techniques connues, c’est-à-dire :

  • 1 mot-clé important par page
  • Des fiches produits optimisées
  • Du netlinking
  • Le remplissage minutieux des balises et meta description
  • L’inscription sur des annuaires

Communiquez aussi auprès de la presse en ligne et des blogueurs pour tenter d’obtenir des articles sur votre boutique ou pourquoi pas des interviews. Certains blogs se font une spécialité de mettre en avant des e-commerçants.

8. Bloguez !
Utilisez les diverses stratégies digitales qu’il existe pour mettre en avant votre e-commerce par rapport à la concurrence. Si vous bloguez régulièrement des articles en rapport avec votre activité, vous allez attirer de nombreux internautes et agir favorablement sur le référencement. Au programme :

  • Des articles généraux sur votre secteur
  • Des annonces de nouveaux produits / de promotions
  • Des notices d’utilisation
  • Des interviews d’autres e-commerçants
  • Des billets sur votre quotidien d’entrepreneur
  • Des conseils pour gérer une boutique en ligne

9. Utilisez les réseaux sociaux
Pour vous faire connaître, vous pouvez opter pour les réseaux sociaux. Cela amène du trafic vers votre site, augmente votre notoriété et améliore l’image de votre entreprise. Utilisez le contenu produit sur vos blogs pour intéresser les followers, fans ou suiveurs. De plus, vous disposez d’un moyen supplémentaire pour gérer votre relation clientèle.

10. Proposez une newsletter
C’est bien connu : fidéliser coûte moins cher que prospecter. Proposez à vos clients de s’inscrire à la newsletter pour être informé des nouveaux produits ou des futures promotions. Vous pouvez aussi vous servir du contenu publié sur votre blog pour illustrer vos newsletters et inciter les gens à venir sur votre site, même s’ils n’ont pas l’intention d’acheter. Mettez également l’abonnement en avant sur le blog, vos lecteurs ne sont peut-être pas encore des clients mais pourraient le devenir si vous les chouchoutez.

2017-05-29T14:29:50+00:00 9 Octobre 2013|Catégories: Conseils, Ventes|

À propos de l'auteur:

Amatrice de découvertes, mais casanière, Mylène a peu de contradictions à son actif et de nombreuses qualités et c’est pourquoi elle est excelle comme directrice du service aux entreprises et communication.