9 conseils pour réussir votre démarrage d’entreprise

Accueil > Blogue > Entrepreneuriat > Démarrage d'entreprise > 9 conseils pour réussir votre démarrage d’entreprise
  • Soyez disponible et visible.  Au démarrage, dîtes oui à toutes les invitations qui vous sont envoyées. C’est un excellent remède contre le statu quo et un allié à l’éveil et l’innovation. Vous ne saurez pas où cela vous mènera alors laissez-vous embarquer dans la spirale dynamique qui génèrera de l’action autour de vous et de la gravité vers vous. C’est ce que font déjà les gens influents, inspirez-vous d’eux, vous en deviendrez peut-être un.
  • Transformez vos perceptions en faits. La réponse ne se trouve pas dans cette pièce, alors sortez sur le terrain et rencontrez le plus de gens possible et de milieux variés.
  • Faites-vous confiance et prenez VOS décisions. Au début, tout le monde vous donnera pleins de conseils. La grande majorité de ceux-ci ne vivront pas avec les conséquences. Ne laissez pas une si grande responsabilité à quelqu’un qui n’y pensera plus dans quelques heures.
  • Just do it! C’est le célèbre slogan de Nike, mais je fais ici référence au principe de l’effectuation. Quand vous avez déterminé que votre projet a une bonne chance de réussite et que le regret de ne pas le faire sera plus grand que l’échec, faites-le.
  • N’utilisez plus le mot « projet », mais « entreprise ». Que l’histoire tranche par la suite que ce n’était pas une idée viable, soit. Vous êtes en train de prendre vos galons d’entrepreneur, soyez-en fier!
  • Remplacez : « oui, mais » par « oui et ». Vous entrerez alors dans l’univers dans lequel c’est vous qui devrez trouver les solutions. C’est de votre faute et grâce à vous maintenant.
  • Ne focalisez pas sur la carte d’affaires. Vous n’avez pas de carte d’affaires ou celle-ci n’est pas parfaite? Préférez celles des autres! Je n’en ai pas eu pendant 10 ans, je préférais prendre celles des gens que je rencontrais afin de contrôler le moment où l’on allait se reparler.
  • N’oubliez pas le chapeau du rêveur. Au démarrage, votre entreprise est une page blanche, il vous faudra être imaginatif. C’est vous qui portez le chapeau du rêveur, vous savez, ce chapeau musical multicolore avec des ballons qui sentent le chocolat! Profitez de ce moment, car le chapeau moins fun du gestionnaire, vous le porterez bien assez tôt.
  • Enfin, n’oubliez pas de consulter votre indice de bonheur. Amusez-vous! Sinon ça sert à quoi tout ça.
Cet article a été publié sur le blogue du SAJE accompagnateur d’entrepreneurs par Carole Tinéo – Nov 2013
2017-07-26T13:48:48+00:00 24 novembre 2013|Catégories: Démarrage d'entreprise, Entrepreneuriat|

À propos de l'auteur:

Directrice du service aux entreprises et communication, Mylène travaille chaque jour à guider la Société de développement économique de la Colombie-Britannique (SDECB) vers de nouveaux horizons et de nouvelles initiatives.