Rapprochez-vous de vos clients (vos compétiteurs s’en éloignent!)

Accueil > Blogue > Entrepreneuriat > Marketing et vente > Rapprochez-vous de vos clients (vos compétiteurs s’en éloignent!)

Vous a-t-on envoyé des cartes de Noël imprimées cette année? J’en ai reçu trois. C’est le plus petit nombre de cartes vraiment personnelles à avoir atteint mon bureau durant la période des fêtes depuis 15 ans.

À ce compte, est-il étonnant que 33 % des Québécois croient que les communications virtuelles auront remplacé les rencontres en tête-à-tête d’ici cinq ans, selon une récente étude?

La majorité des gens déplorent le fait que la technologie prenne peu à peu le pas sur la personnalisation des rapports humains, mais bien peu songent à profiter de cette tendance pour se doter d’un avantage concurrentiel fort. Au contraire, que désirent les entrepreneurs et les gestionnaires marketing ? – Remplacer leurs présentations de vente traditionnelles par des webinaires – Investir davantage dans le marketing web et moins dans les foires commerciales – Maximiser l’utilisation de la vidéoconférence – Envoyer des offres, des cartes électroniques et des bulletins par courriel – Automatiser leur processus de gestion de prospects – Développer leur maîtrise des médias sociaux – Etc.

Toutes ces stratégies sont excellentes et loin de moi l’idée de ralentir le « progrès ».

Cependant, le virage électronique ne doit pas s’effectuer au détriment des formes traditionnelles de communication. Les émotions, la parole et l’humanité joueront toujours un grand rôle en marketing. Un lunch avec un bon client, un appel pour prendre des nouvelles, une carte de remerciement… Au fond, tout message communiqué, livré ou rédigé de manière personnelle permet de vous rapprocher de vos cibles et de fidéliser vos clients.

Pendant que vos compétiteurs automatisent leurs rapports, vous pouvez renforcer les vôtres. Sans revenir à l’âge du téléphone à cadran, tenez-vous surtout bien loin des incarnations perverses du marketing technologique comme les appels automatisés, les courriels signés par « le service à la clientèle », les notifications mobiles agressantes, les formulaires web pénibles sans espoir de réponse, le règlement de conflit par messagerie électronique, la fausse personnalisation à l’aide du prénom…

Quelqu’un peut-il d’ailleurs me dire qui nous persécute avec des appels mécaniques en provenance de numéros de téléphones mobiles de la Colombie-Britannique depuis quelques mois? Je raccroche à tous les coups!

article publié sur le blog de lesaffaires.com par Stéphanie Kennan le 8 janvier 2014

2017-07-26T13:48:35+00:00 8 janvier 2014|Catégories: Entrepreneuriat, Marketing et vente|

À propos de l'auteur:

Directrice du service aux entreprises et communication, Mylène travaille chaque jour à guider la Société de développement économique de la Colombie-Britannique (SDECB) vers de nouveaux horizons et de nouvelles initiatives.