SDE : La voix de la francophonie aux Jeux olympiques de 2010

Accueil > Blogue > 20e anniversaire > SDE : La voix de la francophonie aux Jeux olympiques de 2010

La SDE célèbre ses vingt ans! Déjà deux décennies jalonnées de succès! Au cours des huit prochains mois, nous profiterons de l’occasion pour rendre honneur à celles de ces grandes victoires qui nous tiennent le plus à cœur en insufflant à notre logo l’esprit unique des mémorables réussites auxquelles nous avons pris part.

SDE : La voix de la francophonie aux Jeux olympiques de 2010

Les braises de la flamme olympique encore chaudes à PyeongChang, il allait de soi que le coup d’envoi de notre série mensuelle s’inspire du plus important rassemblement sportif au monde. Nous revenons donc sur le rôle qu’avait joué la SDE lors des Jeux d’hiver 2010, qui avaient tant fait vibrer notre belle ville. C’est dans l’esprit de cette grande compétition que notre logo se pare ce mois-ci de couleurs fraîches et ondoyantes, évoquant le visuel des Olympiques de Vancouver.

Le bilinguisme canadien rayonne de par le monde

Une fois Vancouver élue comme ville hôte, la SDE et nombre d’autres organisations issues de la francophonie ont vite compris que l’hiver 2010 se révélerait l’occasion rêvée de faire connaître au monde entier le brillant héritage bilingue du Canada. Dès 2006-2007, nous avons entamé un grand voyage d’un bout à l’autre du pays pour rendre visite à ses diverses communautés francophones, où s’organisèrent des ateliers visant à y promouvoir les occasions d’affaires durant les Jeux. Notre communauté franco-colombienne est particulièrement fière de la ratification d’un protocole d’entente avec le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver 2010 à Vancouver (COVAN), garantissant que la tenue des événements se ferait dans les deux langues officielles du Canada.

L’honorable Tony Clement, ancien ministre de l’Industrie (deuxième à gauche sur la photo), aux côtés de représentants de la SDE.

La Place de la francophonie

Avec l’appui du COVAN, la SDE et la communauté francophone du Canada ont tout mis en œuvre afin d’assurer que la langue française bénéficierait d’une position privilégiée lors des compétitions, des festivités et des cérémonies. C’est ce travail qui aboutit à la création de la Place de la francophonie : un lieu de rassemblement proprement francophone où les entreprises, les athlètes, les artistes et tous les amants de la langue française purent se retrouver et échanger sur la splendide île Granville. Au cours des deux semaines pendant lesquelles durèrent les épreuves sportives, ce sont des milliers de gens de tous horizons qui s’y imprégnèrent de cette richesse culturelle bien de chez nous.

Son excellence, l’honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada en 2010, entourée de représentants de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures et de la SDE.

Le projet Accent

L’une des nombreuses installations à avoir animé la Place de la francophonie, le projet Accent prenait la forme d’un vaste jeu d’écrans interactifs où se déployait la grande diversité linguistique des collectivités franco-canadiennes. Parmi l’affluence de dignitaires ayant profité des lieux, la gouverneure générale Michaëlle Jean s’est montrée particulièrement enthousiasmée par le Projet — à un point tel que ses agents de sécurité durent lui rappeler qu’elle était attendue ailleurs. Un succès manifeste!

Les Jeux olympiques d’hiver 2010 se sont avérés la chance inouïe de faire étalage de toute la richesse du bilinguisme au Canada, un événement hautement mémorable tant pour la ville de Vancouver que pour le pays, la SDE, et la communauté francophone en général. Ce fut une grande fierté pour nous que de participer au rayonnement à l’international de notre patrimoine linguistique unique, et c’est avec élan et vivacité que nous espérons pouvoir travailler à l’organisation des prochains Jeux qu’accueillera le Canada. (Clin d’œil du côté de Calgary et de la Ville de Québec!)

2018-03-15T11:05:49+00:00 12 février 2018|Catégories: 20e anniversaire|