ateliers en littératie financière et en entrepreneuriat

Grâce aux fonds alloués par le programme communautaire Vice-Versa pour l’année scolaire 2020/2021, la Société de développement économique a pu apporter son expertise dans deux écoles de la Colombie-Britannique dans le domaine de la littératie financière et de l’entrepreneuriat.

« En apportant un nouveau souffle aux partenariats entre l’école et la communauté, le programme Vice-Versa a pour objectif de contribuer à la vitalité et à l’épanouissement des communautés francophones en situation minoritaire au pays ainsi qu’à la construction identitaire des élèves de la maternelle à la 12e année. »

Des ateliers en littératie financière et en entrepreneuriat

En février et mars 2021, la SDECB a donné des ateliers en entrepreneuriat et en littératie financière dans les écoles Beau Soleil de Victoria et Au-cœur-de-l’île de Comox dans le but de familiariser les élèves à ces deux concepts

À cet effet, monsieur Damien Rochette, professeur de 10e année à l’école cœur de l’île de Comox témoigne :

« L’une des grandes forces de ces ateliers est qu’ils sont animés par des professionnelles expérimentées dans le domaine de la finance et de l’entrepreneuriat. Chaque élément de théorie est rattaché à une pratique professionnelle tangible et l’expérience d’apprentissage est ainsi directement connectée au monde du travail et à la vie réelle. Par ailleurs, les séquences pédagogiques sont très bien élaborées, amenant un matériel abondant et de nombreuses opportunités d’approfondissement pour la classe. Je recommande chaleureusement ces ateliers ! »

Par ailleurs, des trousses en littératie financière, Les contes qui comptent, ont également été distribuées à l’école de Beau Soleil. « De façon générale, les enseignantes sont satisfaites du produit et du concept. » nous confie Pascale Bernier, directrice de l’école Beau Soleil.

Les ateliers cette année se sont déroulés intégralement en ligne en raison de la pandémie. Ces formations ont impacté des classes de maternelle, première, deuxième, troisième et dixième année pour un total de 80 élèves. Le défi des ateliers en ligne s’est parfois fait sentir au niveau des plus jeunes mais il a globalement été bien surmonté, notamment avec les élèves du secondaire. En effet, ceux-ci estiment que les ateliers étaient interactifs et qu’ils ont appris de nouvelles choses utiles pour la gestion de leur budget après le secondaire.

Jocelyne Devisser, l’une de nos expertes pour les ateliers en littératie financière nous donne ses impressions à la fin de son tout premier atelier : « C’était une présentation […] pour une mise en contexte […] et on a aussi eu du temps à la fin pour l’interaction avec chaque élève, c’était super ! »

José-David, élève de 10e année nous donne son ressenti lors de la dernière session de formation : « Une chose que j’ai apprise et que je trouve importante c’est l’épargne. Parce que si tu as besoin d’argent rapidement mais tu n’en as plus beaucoup, tu peux l’utiliser et tu peux l’économiser pour faire un voyage, ou acheter une maison, etc. »

Calixa, autre élève de la classe ajoute : « Le budget est un outil qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble de notre situation financière. Il est important d’en faire un suivi sur une base régulière pour faire des ajustements si nécessaire. »

La Société de développement économique remercie chaleureusement ses partenaires, le programme Vice-Versa, le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique, les écoles et les intervenants.

La SDECB est fière de participer à ce programme qui lui a permis de s’impliquer dans la formation des jeunes et de multiplier les partenariats avec les différentes écoles francophones de la province pour cette année et celles à venir.