Entrepreneurs : Facturez-vous le bon montant à vos clients ?

Accueil > Blogue > Entrepreneuriat > Démarrage d'entreprise > Entrepreneurs : Facturez-vous le bon montant à vos clients ?
Comment calculer votre taux horaire comme entrepreneur

Bien vivre en tant qu’entrepreneur

Se lancer en affaires et être son propre patron implique une multitude de décisions et de réflexions et l’une des questions qu’il faut se poser c’est combien un entrepreneur doit-il facturer ses produits ou services pour bien vivre et pour que les nombreuses heures investies dans son entreprise ne soient pas travaillées bénévolement ?

Vous êtes tiraillé entre demander un montant peu élevé pour vous assurer d’obtenir le contrat et demander un tarif assez élevé pour réaliser une part intéressante de profit. Et si vous calculiez simplement votre taux horaire optimal ?

Discuter d’argent n’est pas toujours évident, mais à un certain point, il faut laisser les émotions de côté et penser de façon rationnelle.

1 – Évaluez vos coûts d’entreprise

Il faut d’abord calculer les dépenses obligatoires pour être en affaires. Selon la forme juridique qu’on choisit pour son entreprise, les coûts varient.

Par exemple, si vous décidez de créer votre société, il faut prévoir des frais initiaux d’incorporation, puis des frais annuels pour maintenir votre compagnie en règle. Il faut penser à la comptabilité, puisqu’il faudra réaliser les états financiers de l’entreprise en plus de ses impôts personnels.

Ensuite, demandez-vous si vous ferez affaire avec des consultants à l’occasion, ou si vous aurez besoin d’employés, avec les charges sociales que cela signifie.

La première année, certains achats exigeront un fond de départ plus important, tel que l’équipement et le mobilier, mais certaines dépenses reviendront aussi comme les coûts pour son espace de travail, les frais de déplacement, les fournitures de bureau, les télécommunications, les assurances, les coûts liés à la publicité et au développement d’affaires, etc.

À fin d’exemple, disons que vous ne prévoyez pas embaucher de personnel pour le moment et que vos dépenses sont d’environ 25 000$ annuellement.

2 – Évaluez vos dépenses personnelles

Il faut ensuite se demander combien vous souhaitez gagner par année. Pour bien déterminer ce montant, il est suggéré d’évaluer votre marge de manœuvre en commençant par le montant avec lequel vous pourriez survivre et celui avec lequel vous seriez heureux de vivre.

Commencez par analyser vos dépenses annuelles. N’hésitez pas à utiliser un outil pour vous aider à faire le suivi de vos dépenses, cela vous fera gagner un temps précieux. On compte bien sûr sa résidence et le coût de son épicerie. Mais aussi, son transport, ses vacances et ses autres dépenses personnelles comme les sports et les sorties. À ne pas négliger non plus son plan de retraite qu’il soit fait de RÉER ou autre. À ce propos, demandez à votre conseiller financier si les RÉER sont le meilleur investissement pour vous, en tant qu’entrepreneur.

À titre d’exemple, disons que vous survivez avec 40 000$, mais que pour être vraiment confortable, vous visez davantage 60 000$.

3 – N’oubliez pas les impôts sur vos revenus & la marge de profit

L’erreur à ne pas faire ici : oublier de penser aux impôts à payer ! Le montant dépend de la situation de chacun, mais David Décary, conseiller formateur, suggère de prévoir qu’environ 20% de ses revenus iront en impôts. Ainsi, pour avoir 60 000$, vous devez viser gagner environ 75 000$.

Un autre aspect qu’on oublie aussi parfois lorsqu’on se lance en affaires, c’est de prévoir une marge de profit que vous pourrez réinvestir dans votre entreprise. Par exemple, pour refaire votre site web, vous procurer un nouvel ordinateur, réaliser un voyage d’affaires, ou pour travailler quelques mois sur un projet qui vous rapportera peu, mais qui est important pour vous ou qui vous donnera une belle visibilité.

Disons que vous évaluez que 15% de profit est suffisant. Vous êtes donc rendu à 86 250$ par année pour être un entrepreneur heureux. Pour éviter de dépenser cette marge de profit dans n’importe quoi, mettez l’argent de côté. De plus, si vous savez déjà que vous aurez des achats à faire, c’est plus facile d’en mettre de côté, car vous aurez un objectif.

On peut aussi simplement déposer ces sommes dans son fonds de roulement, qu’on s’assure ainsi de toujours réapprovisionner.

Vous devez donc gagner un salaire de 86 250$ + 25 000$ pour les frais de votre entreprise calculés au point #1. Vous êtes maintenant rendu à 111 250$.

4 – Évaluez vos heures facturables

Avoir un bon revenu c’est super, mais si vous travaillez 80 heures par semaine pour y arriver, c’est beaucoup moins alléchant. À quoi bon gagner de l’argent si vous ne pouvez pas en profiter ? Il est donc essentiel d’évaluer le nombre d’heures travaillées par années.

Même si bien des entrepreneurs se lancent en affaires sans prendre de vacances au départ, ce n’est pas un rythme de vie sur le long terme ! Un mois de vacances par année, ce n’est pas un luxe. Ajoutons à cela une autre semaine pour les jours fériés. Parce que oui, vous aurez envie, vous aussi, de profiter de ces journées avec votre famille et vos amis.

Cela vous fait donc 47 semaines de travail par année. Disons que vous souhaitez travailler 40 heures par semaine. Comptez au moins 5 heures qui ne sont pas facturables, par exemple pour réaliser du développement d’affaires et un peu de comptabilité. Vous êtes rendu à 35 heures. Comme on finit souvent par faire plus d’heures que prévu, vaut mieux évaluer à la baisse. Disons 30 heures hebdomadaires pendant 47 semaines. C’est 1410 heures de travail par année.

5 – Le calcul final

Pour gagner 111 250$ en 1410 heures de travail, c’est donc environ 80$ l’heure que vous devrez demander.

Si on compare avec votre minimum pour survivre, soit 40 000$ dans vos poches plutôt que 60 000$ à la fin de l’année, ce serait plutôt autour de 58$ l’heure que vous devriez demander.

Vous devez maintenant vous demander si c’est réaliste dans votre marché et combien vos compétiteurs facturent à leurs clients. Si votre résultat est trop loin de cette réalité d’offre et de demande, vous pouvez tenter de voir si vous pouvez couper dans les dépenses de l’entreprise, ou dans votre train de vie. Ou envisager de travailler plus d’heures.

Une fois ces calculs faits, vous vous sentirez soulagé d’avoir l’heure juste sur vos dépenses et revenus. Ça ne veut pas dire que les premiers temps vous ne ferez pas d’heures supplémentaires ou que vous aurez parfaitement évalué votre temps, mais avec l’expérience vous serez plus à l’aise.

Le conseil de Frédérique Niel, votre conseillère aux entreprises

Assurez-vous de noter le nombre d’heures de travail passé sur vos projets, cela vous aidera à mieux évaluer le temps nécessaire pour réaliser vos projets futurs !

Vous êtes en démarrage d’entreprise ou vous avez simplement besoin de quelques conseils en entrepreneuriat? Prenez rendez-vous dès maintenant pour une consultation gratuite!