Une soirée qui a été inspirante pour les entrepreneurs francophones de Vancouver – « Faites comme je dis, pas comme j’ai fait.»

Hier soir, la Société de développement économique de la Colombie-Britannique (SDECB) tenait son événement« Faites comme je dis, pas comme j’ai fait »; un concept qui s’inspire directement du concept Fuck Up Night, né à Mexico City en 2012 et qui a été reproduit depuis dans plus de 54 pays.

Une quarantaine de personnes se sont rassemblées pour entendre quatre entrepreneurs expérimentés leur parler de leurs échecs entrepreneuriaux et présenter les leçons qu’ils ont apprises de cette expérience (voir ci-dessous). L’idée derrière le concept est simple – éviter aux autres entrepreneurs de reproduire les mêmes erreurs. Comme dit le proverbe, « Une personne avisée en vaut deux » et pour reprendre les mots d’Hillary Clinton en conférence hier midi à Vancouver « Everybody goes down at one point. What is important is how you get up. ».

Les entrepreneurs invités à partager leur expérience, Lison Ouellette de Lison Interior Design – Art Furniture, Nicolas Rousseau de By Nature Design, Antony Taylor de SME Strategy, Louise Turgeon de La Baguette & l’Echalote, n’ont pas été avares de détails sur leurs erreurs, au grand intérêt des autres entrepreneurs dans la salle.

Somme toute, la soirée a été fort appréciée des participants qui sont repartis inspirés, motivés et encouragés aussi par les confessions des quatre invités.

Forte du succès de la soirée qui s’est tenue à « guichet fermé » la SDECB compte reproduire cet événement au cours de la prochaine année qui est à nos portes.

Bonne fin d’année et joyeuses fêtes!

Leçons apprises

  • Écoutez et apprenez des autres, mais faites confiance à votre intuition car c’est votre vérité.
  • Se projeter dans le long terme et analyser les tenants et aboutissants afin de prendre de meilleures décisions au moment présent.
  • Bien définir son offre permet aux clients de tout de suite savoir comment vous allez pouvoir les aider et vous aide à mieux communiquer.
  • Il est important de ne pas surestimer son succès, de faire une étude marché et de demander conseil à des consultants chevronnés pour prendre des décisions basées sur des faits et non sur des sentiments ou émotions.
2017-12-14T11:10:55+00:00 14 décembre 2017|Catégories: Entrepreneuriat, SDE|