Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Incendies dans l’Okanagan : Comment apporter ou solliciter de l’aide ?

Contenu

Vous n’êtes pas sans savoir que, cette année, la Colombie-Britannique est fortement touchée par les feux. C’est particulièrement le cas dans la région de l’Okanagan, autour de Kelowna. Malheureusement, il ne s’agit pas de n’importe quel incendie, comme la province en connaît chaque année.

En effet, d’après Radio Canada, et à l’heure où nous rédigeons cet article, la région étant un gros bassin urbain, près de 30000 personnes ont été obligées de fuir leur lieu d’habitation et de travail, car soumis à un ordre d’évacuation par les secours locaux. 36000 personnes supplémentaires sont sous alerte d’évacuation. Au 20 août, 410 km2 avaient déjà été réduits en cendres. Du jamais vu pour la province. À titre de comparaison, en 2003, les incendies de l’Okanagan Mountain Park, les plus gros que la Colombie-Britannique n’ait jamais connus, avaient nécessité l’évacuation de 27000 personnes et détruit 250 km2

Il faudra attendre la fin de cette crise majeure pour avoir un bilan clair des pertes matérielles et financières, mais près de 200 structures ont déjà été perdues ou endommagées par les flammes. 

Au-delà de ça, la haute saison touristique est fortement compromise. Le mois d’août se distingue généralement en tant que période attirant le plus grand nombre de touristes, ce qui a un impact significatif sur l’économie locale et les entreprises de la région. Le tourisme est le secteur économique principal de la région. 

Hors, qu’ils s’agissent des rues commerçantes de Kelowna ou les marchés fermiers, la fréquentation est largement en dessous de la normale. Les professionnels locaux expriment des préoccupations quant aux retombées économiques. C’est notamment le cas pour l’entreprise Tradition Praline. Lorsqu’interrogé à ce sujet, Nardo Marchetti, son fondateur, observe déjà une diminution drastique de son chiffre d’affaires, qui a été divisé par cinq.

Il est donc important de venir en aide aux locaux et apporter notre soutien. Ceci est d’autant plus vrai pour la communauté francophone locale, qui fréquemment, ne peut compter que peu sur le soutien de leurs proches sur place étant donné qu’ils résident souvent dans une autre province ou à l’étranger.

Peut-on toujours voyager dans l’Okanagan ?

L’une des meilleures manières d’aider la région et son économie est en y voyageant et en partant à la rencontre de ses entreprises locales, car oui, il est toujours possible de voyager dans l’Okanagan ! 

Afin de préparer au mieux votre déplacement dans la région, nous vous conseillons de consulter le site Know Before You Go de l’office du Tourisme de la région Thompson Okanagan afin de connaître les restrictions en vigueur ainsi que la localisation des feux actifs. 

La plupart des événements qui étaient prévus dans la région sont toujours d’actualité. C’est le cas par exemple des marchés fermiers. Non seulement ceux-ci ont lieu, mais la plupart des vendeurs locaux y sont présents. Envie de partir à la rencontre des artisans locaux ? Voici plus d’informations :

Les vignobles, qui représentent une attraction majeure de la région, n’ont pas été impactés par les feux. Il est donc possible de découvrir l’Okanagan au travers de ces vins !

N’hésitez pas à vous référer au site internet de l’Office de Tourisme de Kelowna pour avoir une idée des différentes activités et événements à faire dans la région !

Office de tourisme de Kelowna

Comment aider les habitants de la région ?

D’après les groupes de soutien et associations caritatives, la meilleure façon d’aider est en faisant un don monétaire ou en s’inscrivant comme volontaire. Il n’est pas recommandé de donner de la nourriture ou des objets, qui demandent des ressources supplémentaires en termes de coordination et pourraient être perdues. 

Grâce à la BCRFA (BC Restaurant and Food Association), acheter une carte cadeau en ligne permet de venir en aide aux évacués mais aussi aux restaurants en difficulté de la région.

Voici différentes associations vérifiées vers lesquelles vous pouvez également vous tourner pour faire un don :

  • Canadian Red Cross  : Offre d’aide d’urgence immédiate et continue aux personnes affectées, ainsi que préparation et réduction des risques.
  • United Way British Columbia  : Réponse aux besoins importants et urgents tels que l’approvisionnement en nourriture ainsi que du support en santé mentale.
  • BC SPCA : Evacuation et contribution aux soins d’urgence des animaux qui en ont besoin. Inscription piur devenir famille d’accueil.
  • Parachutes for Pets : Aide pour les foyers propriétaires d’animaux via des services de soin et d’urgence, nourriture, et équipement.
  • YMCA of Okanagan Association :  Accès gratuit aux 3 bâtiments YMCA de Kelowna pour les familles impactées par les feux.
  • Disaster Aid Canada : Distribution de kits d’urgence et d’hygiène, de tentes et de système de filtration de l’eau.
  • Community Foodbank Society : Distribution de provisions de nourriture aux personnes en difficulté.
  • Salvation Army British Columbia : Approvisionnement en nourriture, boissons et support émotionnel et spirituel.
  • The Samaritan’s Purse Canada :  Mise en place et gestion d’un espace d’évacuation pouvant accueillir 400 lits.

Besoin de soutien en santé mentale ou de vous faire épauler par un professionnel de la santé parlant français pour traverser cette crise ? Sachez que nos collègues de chez Résosanté C.-B. sont là pour vous aider ! Contactez-les au 604-624-1000 ou à info@resosante.ca ou consulter leur répertoire de professionnels.

Comment recevoir de l’aide ?

Depuis 25 ans, nous avons le plaisir d’aider les entrepreneurs et les travailleurs à s’établir et à réussir économiquement en Colombie-Britannique, notamment dans l’Okanagan où nous avons un bureau. Nous sommes donc particulièrement peinés de voir nos clients et réseaux affectés par les feux actuels. 

Sachez que l’équipe de la SDECB de Kelowna reste à votre disposition si vous êtes impactés. 

Travailleurs

Votre activité professionnelle a été affectée et vous cherchez un emploi à temps plein ou partiel ? Mireille Beck et Alexandre Valy, agents des services en employabilité pour la région de l’Okanagan, sont là pour vous aider !

Contactez-les à mbeck@sdecb.com et avaly@sdecb.com.

Entrepreneurs

Vous cherchez des conseils stratégiques ou marketing pour compenser le manque à gagner que les incendies vont générer ? Vous cherchez des pistes de subventions ? Vous souhaitez avoir des conseils pour réinventer votre entreprise ? N’hésitez pas à contacter nos conseillers :

infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Tortor netus lectus tristique mattis pellentesque. Sem faucibus orci eu maecenas sit fusce. Vulputate sit velit amet sapien porttitor.