Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paroles d’entrepreneure : Tournées culinaires de la Vallée de Comox

Contenu

Gaëtane Palardy est une passionnée de la vallée de Comox. Sa connaissance de la gastronomie, son goût pour la conversation et sa passion pour l’enseignement ont conduit à la création de Island Gourmet Trails. Son entreprise a développé une  excellente réputation dans la région qui en fait une référence en matière de tourisme culinaire.  

Comment vous définissez-vous ?

Je suis une passionnée de la bonne bouffe, des produits de qualités, de voyages. J’ai à cœur ma communauté et veux partager mes connaissances et mon amour de la région avec les visiteurs.

Comment avez-vous eu l’idée de créer votre entreprise ?

Mon expérience professionnelle passée était dans l’hôtellerie et le tourisme où j’ai travaillé longtemps comme chef et dans l’enseignement comme chef instructeur dans un collège. Ma passion était les voyages et ce que j’aimais lorsque je voyageais était d’explorer, les marchés, les producteurs, les restaurants.

Quand je suis arrivée dans la Vallée de Comox, plusieurs nouvelles entreprises démarraient avec l’ouverture de vignobles, de distilleries, de brasseries, de boulangeries, de fermes, de chocolateries. Alors créer une entreprise de tourisme culinaire qui mettait de l’avant ces nouveaux producteurs en facilitant l’exploration de la région à travers ce qu’ils offraient allait de soi.

C’était les débuts du tourisme culinaire et mon entreprise a grandi avec le développement de ce secteur économique de la région. Island Gourmet Trails offre des visites guidées  de la région en allant à la découverte des produits locaux et en rencontrant ceux qui les produisent et qui veulent partager leur passion avec les visiteurs.

Quelle est votre plus grande fierté ?

Que mon entreprise, Island Gourmet Trails, soit devenue une référence dans ma région en matière de tourisme culinaire.

Que faut-il pour réussir ?

De la persévérance, une implication dans la communauté pour s’y développer, des alliés, un bon sens de l’ organisation, du professionnalisme constant.

Concilier vie professionnelle et vie personnelle est-il un enjeu pour vous ?

Avoir sa propre entreprise et devenir travailleur autonome facilite la conciliation travail et vie personnelle. On travaille fort mais il est plus facile de planifier son travail pour permettre une vie personnelle épanouie. On est plus en contrôle, on a plus d’autonomie et on peut ainsi s’assurer que notre vie personnelle soit satisfaisante.

Quel regard portez-vous sur vos concurrents ?

La concurrence est positive et stimulante. D’autres entreprises offrent des services similaires dans ma région, mais nous avons tous nos spécificités et parfois nous nous allions pour pouvoir offrir des services pour de larges événements touristiques. Les partenariats profitent à tous et permettent de créer une  destination touristique plus enviable et attirante.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui veulent créer leur entreprise ?

Avoir un plan d’affaire, une vision qui nous guide et nous oriente mais aussi compter sur l’intuition et être flexible pour profiter des opportunités qui peuvent s’offrir à nous et que nous n’avons pas prévues.

Quel a été le rôle de la SDE dans la création ou le développement de votre entreprise ? Recommanderiez-vous les services de la SDE et pourquoi ?

La SDE a été là au début en 2009 et j’ai pu compter sur un consultant offert par la SDE qui m’a aidé à compléter mon plan d’affaire.

J’ai aussi assisté à des ateliers de formation sur la comptabilité pour les petites entreprises qui étaient offerts à ce moment là.

J’ai assisté de façon ponctuelle (une fois par année au minimum) aux rencontres de réseautage des femmes d’affaire (Femmes en Mouvement ) lorsque c’était fait en personne à Vancouver (pré-pandémie) et j’en profitais pour rencontrer des personnes qui s’occupaient des entreprises (Rita à ce moment-là) et du tourisme (Nicole MS).

Durant la pandémie, j’ai apprécié que la SDE offre davantage de services à distance et en région J’ai senti une décentralisation et une préoccupation plus grande pour servir les entreprises à l’extérieur de Vancouver.

infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre

Tortor netus lectus tristique mattis pellentesque. Sem faucibus orci eu maecenas sit fusce. Vulputate sit velit amet sapien porttitor.